Catégories
Actualité Hôtellerie

Les revenus d'Airbnb au troisième trimestre démontrent une réaction positive à la pandémie COVID-19

Comme tous les autres acteurs majeurs du secteur de l'hébergement, Airbnb a subi une hémorragie de trésorerie à un rythme rapide au début de la pandémie COVID-19. Cependant, il a été proactif dans la façon dont il a rapidement changé sa direction stratégique en interne et en externe, ce qui s'est traduit par un bénéfice net de 219 millions de dollars pour le troisième trimestre 2020, déclare GlobalData.

GlobalData;

Comme tous les autres acteurs majeurs du secteur de l'hébergement, Airbnb a subi une hémorragie de trésorerie à un rythme rapide au début de la pandémie COVID-19. Cependant, il a été proactif dans la façon dont il a rapidement changé sa direction stratégique en interne et en externe, ce qui s'est traduit par un bénéfice net de 219 millions de dollars pour le troisième trimestre 2020, déclare GlobalData.

Ralph Hollister, analyste voyages et tourisme chez GlobalData, commente: «En interne, la société s'est recentrée sur ses marchés principaux, en se concentrant sur la rentabilité plutôt que sur une croissance rapide. À l'externe, la société s'est concentrée sur la stimulation des voyages intérieurs, tout en répondant aux changements des demandes des voyageurs, tels que le besoin accru de niveaux élevés d'hygiène et de propreté. »

Selon l'enquête sur la récupération du COVID-19 de la semaine 9 de GlobalData (travail de terrain entrepris du 7 au 11 octobre), 41% des répondants mondiaux ont déclaré qu'ils envisageraient de réserver un voyage intérieur cette année, contre seulement 30% déclarant qu'ils envisageraient de réserver un voyage international . Dans la même enquête, 78% des personnes interrogées sont soit «assez» soit «extrêmement» préoccupées par l’épidémie de COVID-19. Cette focalisation sur les voyages intérieurs et l'augmentation des niveaux d'hygiène d'Airbnb montre qu'elle répondait directement aux nouvelles demandes et préoccupations des voyageurs.

Hollister poursuit: «En plus de posséder un modèle commercial agile et léger, le type d'hébergement proposé par Airbnb a naturellement fait le jeu de la société alors que les demandes des voyageurs changeaient en raison de la pandémie. Airbnb propose une multitude de types d'hébergement privé à proximité, qui peuvent également être réservés dans des zones isolées, loin des villes animées. Cela répond aux nouveaux besoins des voyageurs en matière d'intimité et d'isolement, ce que de nombreux hôtels traditionnels ne peuvent pas offrir tout de suite, quelles que soient les initiatives de sécurité qui ont été mises en place.

«Cependant, Airbnb n'a toujours pas réalisé de profit annuel depuis son lancement en 2008. Il est peu probable que cette tendance change en 2020 car une deuxième vague d'infections au COVID-19 sur un certain nombre de marchés clés entraînera probablement des annulations massives et une forte baisse des réservations. En plus de cela, le US Internal Revenue Service a informé Airbnb en septembre qu'il devait 1,35 milliard de dollars, plus les pénalités et les intérêts, pour la vente de propriété intellectuelle internationale à une filiale en 2013. Si Airbnb ne parvient pas à contester cette lourde facture d'ajustement fiscal, des questions se posera quant au moment où la rentabilité se produira réellement pour l'entreprise. »

Les logos, noms de produits et de sociétés mentionnés sont la propriété de leurs propriétaires respectifs.

© 2020 Ressource de nouvelles de l'hôtel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *